Dépêche de l'AFP parue dans Libération, le 01.10.2013.

Le gouvernement est prêt à déposer un texte pour maintenir l'interdiction de la fracturation hydraulique, au cas où la loi qui la prohibe serait censurée par le Conseil Constitutionnel, a déclaré mardi matin le Ministre de l'Ecologie, Philippe Martin.

"Si jamais... la loi du 13 juillet (2011) était en partie ou totalement censurée, le gouvernement est prêt à déposer un texte qui maintiendra.....

Pour lire l'article en entier