Article de Ludovic Dupin paru dans l'Usine Nouvelle, le 15 janvier 2013

A l'occasion d'un débat sur les gaz de schiste organisé par l'Institut Montaigne , plusieurs experts dénoncent une France qui n'a pas su emprunter une voie scientifique pour trancher un débat dont dépend la compétitivité française.

"Le principe de précaution s'impose à toutes les activités humaines. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut arrêter la recherche et saboter le progrès" . Tel est le jugement de Christian Pierret, ancien ministre délégué de l'Industrie du gouvernement Jospin, à l'évocation de la position française sur les gaz de schiste......

Pour lire l'article en entier, cliquez ici