Article paru sur reuters.com, le 15 novembre 2012

L'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques(OPECST), composé de députés et de sénateurs, va réaliser une étude sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour exploiter les gaz de schiste, a annoncé jeudi le Sénat dans un communiqué.

Pour accéder à l'article, cliquez ici