Je me suis donc  aperçu de l'existence d'une demande de permis de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux, portant le nom « de Soissons » (demande initiale de septembre 2008 portant le nom de  "permis de l'Ourcq" pour 1444 km2) par la société Galli Coz, qui, par une lettre du 04 janvier 2010, a réduit sa demande à une superficie de 984 Km2, les surfaces restantes étant pour 197 km2, la demande du permis appelé "de Nanteuil" et pour 197 km2 également, la demande du permis appelé, lui aussi, "de l'Ourcq", ce qui favorise, bien sûr, la confusion.


Le directeur régional de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Picardie aurait rendu un rapport en date du 28 septembre 2009. Le préfet de l'Aisne aurait rendu un avis en date du 18 décembre 2009, concernant cette demande de permis.

La société GALLI COZ à confirmé, en septembre 2011, suite à la loi, ne pas avoir recours à la fracturation hydraulique pour l'exploitation (des gisements carbonatés des Doggers), conformément à la loi du 13 juillet 2011.

Il y avait bien une notice d'impact pour le permis de l'Ourcq concernant 1444km2, datant de septembre 2008, mais c'est la première fois que nous découvrons cette carte et cette proposition d'arrêté. Tout cela est vraiment surprenant (quoique..).

Après plusieurs appels au Ministère de l'Ecologie, je n'ai obtenu aucun renseignement pour l'instant. La Dreal de Picardie n'en sait pas davantage.

D'ailleurs c'est, depuis quelques jours, la DRIEE d'Ile de France qui centralise les instructions. Nous sommes en attente d'éclaircissement concernant ce permis....

02-CARTE_projet-Soissons.pdf

02-projet_ARRETE-Soissons.pdf

Lien vers le site du Ministère de l'Ecologie