La Coordination nationale des collectifs locaux contre les huiles et les gaz de schiste, réunie à Lyon les 24 et 25 juin 2011, réaffirme son opposition à la recherche, à l’exploration et à l’exploitation d’hydrocarbures compris dans la roche mère. La Coordination constate et déplore : ‐ d’une part, que la loi adoptée le 21 juin à l’Assemblée nationale ne réponde pas à ses attentes ; ‐ d’autre part, que le gouvernement n’ait toujours pas retiré les permis de recherche exclusif instruits et délivrés dans la plus grande discrétion. La Coordination nationale reste solidaire et aux côtés des maires ayant adopté des arrêtés d’interdiction de la fracturation hydraulique. Il appartient aux parlementaires de définir les voies et les moyens les plus efficaces pour atteindre les objectifs exprimés par la Coordination : l’interdiction de l’exploration, et de l’exploitation, y compris dans le cadre de l’expérimentation, des hydrocarbures compris dans la roche mère. La Coordination continue et renforce la mobilisation pour informer les citoyens et les élus des dangers que représentent la recherche et l’exploitation des gaz et huile de schiste et gaz de houille. La Coordination exige que le gouvernement prenne les dispositions pour le retrait définitif des permis exclusif de recherche. Gaz et huile schiste, ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain ! Contacts : Vincent Espagne : 04 67 95 88 47 ‐ Dominique Jourdain : 06 48 75 71 03